dimecres, 15 d’abril de 2020

Cançó

Inle. Fotografia: Empar Sáez

CANÇÓ


   Aturat el cavall sota l'arbre tot ple de tórtores, xiulo un xiulet tan pur, que no hi ha promeses a les ribes dels rius que tots aquests compleixin. (Les fulles vives del matí són la imatge de la glòria...)



*


   I no és que hom estigui trist, però si es lleva abans de l'alba i se sap captenir en el comerç d'un arbre vell, recolzant el mentó en la darrera estrella, veu allà al fons del cel en dejú coses pures i grans que giren per plaer...



*


   Aturat el cavall sota l'arbre que parrupeja, xiulo un xiulet més pur... I pau als qui, si han de morir, no han vist aquest dia. Però del meu germà el poeta hi ha hagut notícies. Ha escrit una altra cosa molt tendra. I alguns n'han tingut coneixença...



Saint-John Perse, AnàbasiEdicions del Mall, 1984
Traducció d'Alfred Sargatal


**


CHANSON


Mon cheval arrêté sous l'arbre plein de tourterelles, je siffle un sifflement si pur, qu'il n'est promesses à leurs rives que tiennent tous ces fleuves. (Feuilles vivantes au matin sont à l'image de la gloire)...




*


Et ce n'est point qu'un homme ne soit triste, mais se levant avant le jour et se tenant avec prudence dans le commerce d'un vieil arbre, appuyé du menton à la dernière étoile, il voit au fond du ciel de grandes choses pures qui tournent au plaisir...


*


Mon cheval arrêté sous l'arbre qui roucoule, je siffle un sifflement plus pur... Et paix à ceux qui vont mourir, qui n'ont point vu ce jour. Mais de mon frère le poète, on a eu des nouvelles. Il a écrit encore une chose très douce. Et quelques-uns en eurent connaissance...




Saint-John Perse, Anabase, 1924


Cap comentari:

Publica un comentari