dimecres, 5 de desembre de 2012

Ho sé

Vico del Gargano. Fotografia: Empar Sáez


Ho sé 

Un dia moriré 
farà fred dins la meva camisa 
tindré els peus mullats de sobte
i estranys animals m’envairan per les orelles 

hauré fallat a una cita 
hauré matat sense voler 
com em passa cada cop més sovint 

per fugir viatjaré d’incògnit 
dins el ventre d’una ciutat subterrània 
serà al vespre cap a les nou 
una guerra blanca tot just haurà acabat 
una pau terrible tombarà la llum 
unes dones s’apressaran al meu voltant 
cantant: l’home torna en nosaltres 
tres infants arrossegaran la lluna en un carretó 
per les voreres de la ciutat subterrània 
un ocell agonitzarà 
en la boca de ventilació 
farà fred dins la meva camisa 

Pierre Morency, Poetes quebequesos
Traducció: Anna Montero

***

Je le sais 

Un jour je mourrai 
il fera froid dans ma chemise 
j’aurai les pied mouillés soudain 
et d’étranges animaux m’envahiront per les oreilles 

j’aurai manqué un rendez-vous 
j’aurai tué sans faire exprès 
comme il m’arrive de plus en plus souvent

pour fuir je voyagerai incognito 
dans le ventre d’une ville souterraine 
ce sera le soir vers neuf heures 
une guerre blanche viendra tout juste de finir 
une paix terrible couchera la lumière 
des femmes se presseront autour de moi 
en chantant : l’home revient en nous 
trois enfants traîneront la lune sur une brouette 
par les trottoirs de la ville souterraine 
un oiseau sera en train de périr 
dans une bouche d’aération 
il fera froid dans ma chemise 

Pierre Morency 

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada